NOS CINÉMAS DE QUARTIER exposition participative

NOS CINEMAS DE QUARTIER
Expositions organisée par la Mairie du 18e et l’association PARIS-LOUXOR vivre ensemble le cinéma en partenariat avec ARTE Actions culturelles, Télérama, le Louxor et de la Cinémathèque française-Musée du cinéma. 25 avril au 25 mai 2013 - Mairie du 18e.

Vernissage (19h.) suivi de l’Université populaire de la Mairie du 18e (20h.) autour du cinéma populaire avec Laurent Chollet, Marc Lemonier, une conférence-débat animée par Jean Segura.

Informations, dossier de presse etc. : contact@paris-louxor.fr
Vernissage de l’exposition, jeudi 25 avril à 19h. (ici) > Carton vernissage

Il y a eu jusqu’à 111 salles (ici) connues dans les trois arrondissements qui forment le carrefour Barbès. 109 salles de cinémas de quartier, pour lesquelles nous vous proposons, à l’occasion de la réouverture du mythique Louxor-Palais du cinéma au mois d’avril, une promenade aux abords du “Petit boulevard”, à la rencontre des cinémas populaires. Entre la place de Clichy et le carrefour Barbès, nous déroulons un film invisible de 1,8 km qui chemine à la frontière de 3 arrondissements de Paris et redonne vie à 24 cinémas de quartier. Depuis la période de la Libération jusqu’à la fin des années 1980, 24 cinémas, comme 24 images par seconde, ont scintillé de leurs façades de lumières et de couleurs sur cette portion en clair-obscur du « Petit boulevard ». C’était la plus forte concentration parisienne de salles de quartier, rivalisant par le nombre avec les Champs Elysées, les grands boulevards et le Quartier Latin. De cet âge d’or des « 24 cinémas », seul le bastion de la place Clichy a su résister à cette désertification. Cette promenade, non exhaustive, se prolongera jusqu’à la Goutte d’Or, Montmartre et aux alentours du Louxor.

Ce parcours a été réalisé avec la participation et l’engagement d’habitants, de cinéphiles, jeunes et moins jeunes, tous d’origines sociales et de cultures différentes, unis par leur attachement à la ville, à leur quartier et au cinéma. Tous nous parlent avec gourmandise du cinéma d’hier et d’aujourd’hui, de cette proximité tant géographique qu’affective qu’ils entretiennent avec les salles et le cinéma, vécus à la fois comme bien patrimonial commun, lieu collectif de culture, de transition, d’échanges, de projection et d’émancipation.

Présentée du 25 avril au 25 mai, l’exposition “Nos cinémas de quartier” est née de la volonté de capter cette mémoire volatile, cette parole de la culture populaire, rarement sollicitée, afin de mieux fixer et partager, avec le plus grand nombre, l’intensité de ces instants vécus autour du cinéma, qui s’évaporent au fil du temps. Pour mettre en valeur ces salles et ces témoignages, l’exposition présente aux publics des installations vidéos, un montage de photographies et de textes représentant un ensemble de près de 30 cinémas parisiens.

Afin de faire de cette exposition un espace en mouvement, un lieu vivant, ouvert sur la ville, le cinéma et les citoyens, nous avons souhaité que l’exposition puisse évoluer et s’enrichir pendant sa durée de présentation en offrant la possibilité aux publics d’y participer par leurs témoignages. L’apport des citoyen(ne)s sera publié sur le site internet www.paris-louxor.fr permettant ainsi à Nos cinémas de quartier d’être partagé par le plus grand nombre.

Exposition composée de : trois installations vidéos, Barbès cinéma (diptyque, regard croisé sur le quartier Barbès, ses habitants et le cinéma), Prochainement séquences filmées, une installation vidéo tournée en 35 mm autour des salles de quartier et leurs employés, Bonne séance, les caissières de cinéma vous accueillent. Un parcours sur le Petit boulevard, et alentour, autour des salles de cinémas de quartier, textes, témoignages et photographies, Prochainement exposition photo sur les cinémas de quartier, une maquette, une urne permettant aux participants de déposer leurs témoignages.

Exposition participative : 25 avril-25 mai
Pots de rencontre : avril et mai
Soirée projection : Fin mai
Visites de quartier : 4, 11, 18 et 25 mai (avec le concours des mairies du 9, 10e et 18e arrdt.)

Commissaire de l’exposition : Laurent Laborie

Coordination éditoriale : Jean Segura
Témoignages et retranscription : Alice Rivon
Iconographie et documents : Elise Girard, Jean Segura
Scénographie : Laurent Laborie
Suivi, modélisation 3D et montage : Atelier Vianney de Sèze
Graphisme et maquette de l’exposition : Paul-Raymond Cohen
Affiche de l’exposition : FiftyFifty
Exposition photo : Jean-François Chaput (hall central)
Vidéos des installations : Jean-François Chaput (hall central), David Haddad (hall d’accueil)
Photographies : Dominique Blattlin, Jean-François Chaput, La Parisienne de photographie, La Cinémathèque française-Musée du cinéma, Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, Fonds Eldorado, Herbert P. Mathese, Alain Potignon, Jean Segura, Didier Taddei, Collections CLA Taillandier, Xavier Ganachaud.
Textes : Jean Segura, Axel Huyghe, Laurent Laborie, Louis Sidney, Alexandre Mathis (Allers sans retour – Ed. Edite – 2009, Paris), Marie-Hélène Fraïssé, avec la participation de Valérie Abrial et Frédéric Taillandier.
Documents : Dominique Blattlin, Axel Huyghe, Jacques Poitrat, Jean Segura, Jean-Louis Tabaste, Christophe Bier.
Maquette du Louxor : Etudes Gordolon (Jérôme Gordolon)
Témoignages : Michel Barret, André Behar-Kemaloff, Danièle Blanc, Dominique Blattlin, Patrice Boutet, Bob Brandy, Jean-Max Causse, Roland Ciprut, Jean-Pierre Foissy, Rose Marie Garcia, Christiane Grosjean, Karim Imessad, Marie-Pierre Larrivé, Dominique François Lintanf, Norbert Moutier, M. Portier, Liliane Vittori, Bruno Lemesle… et vous… À suivre sur parislouxor.fr

PARIS-LOUXOR

La rédaction de PARIS-LOUXOR.fr